Chaque sport à ses grandes vedettes. Le football a Cristiano Ronaldo, le judo a Teddy Riner, et les courses de chevaux ont Jean-Michel Bazire. Fin tacticien, redoutable driver et entraîneur reconnu, l’homme est passé au cours de sa vie par toutes les émotions.

De la gloire avec ses 3 sacres dans le prestigieux Prix d’Amérique à un terrible accident vasculaire cérébrale qui a failli lui coûter la vie, Jean-Michel Bazire n’est pas un driver comme les autres. Portrait.

Plus de 5000 victoires, le record Français

JMB, trois lettres qui résonne comme un symbole. Passionné, méticuleux, ponctuel, professionnel. Jean-Michel Bazire, c’est LA référence. Le meilleur driver Français !

Depuis plus de 15 ans, c’est lui qui remporte le plus de courses chaque année. Le matin, il est le premier à l’écurie pour entraîner ses chevaux. Multi-casquettes, il en faut beaucoup pour épuiser ce stakhanoviste de 46 ans, habitué à arpenter la France toute l’année. Son seul objectif : gagner

Le samedi 15 juillet 2012, une journée comme les autres pour le natif de la Sarthe. Présent sur l’hippodrome d’Enghien, il se met au sulky d’un de ses chevaux pour la plus belle course du jour. Sa vie est sur le point de basculer.

«Je discutais avec Pierre Vercruysse après l’arrivée. Malgré mes efforts, mes paroles étaient incompréhensibles. Peu de temps après, mon bras gauche ne fonctionnait plus. C’est à ce moment que j’ai compris la gravité de la situation. Durant mon hospitalisation, les médecins ne pouvaient m’affirmer que j’allais récupérer la totalité de mes capacités. »

Victime d’un accident vasculaire cérébral, Jean-Michel Bazire doit sa survie à la rapidité d’exécution du corps médical de l’hippodrome. Battant dans l’âme, il redouble d’efforts durant la rééducation et seulement 3 mois après son accident, il retrouve la compétition. Du jamais vu !

Sur la piste, nulles traces de ce que « JMB » a vécu. Toujours aussi véloce, ce génie de la tactique est aussi un des plus beaux palmarès chez les drivers. Les plus grandes compétition Européennes figurent à son palmarès. Le Prix d’Amérique, il l’a remporté à 3 reprises. Si vous cherchez un driver à supporter dimanche pour le Challenge EpiqE Days, mais aussi pour le circuit Trot des EpiqE Séries, vous l’avez trouvé !