Terrakova (Frédéric Head) 🇫🇷

Entraînée par « Freddy » Head, Terrakova a tout pour réussir au plus haut niveau.

  • Un pedigree exceptionnel : Son père, Galileo, était un champion sur la piste… et s’affirme comme le meilleur étalon du monde. Sa mère a marqué l’histoire des courses françaises. Goldikova possède un énorme palmarès : 14 victoires de groupe 1 (le plus haut niveau des courses), 2,5 millions de gains en compétition.
  • Jusqu’ici invaincue : Encore inexpérimentée, Terrakova a pourtant gagné chacun de ses sorties sur un hippodrome. 2 courses pour 2 victoires. Son entraîneur l’apprécie tout particulièrement et la pouliche a remporté avec facilité une des épreuves préparatoires au Prix de Diane Longines.
  • Niveau de confiance : 5/5

 

 

Sistercharlie (Henri-Alex Pantall) 🇫🇷

Jusqu’ici, Sistercharlie a parfaitement répondu aux attentes de son entourage. Sa participation au Prix de Diane Longines est la cerise sur le gâteau.

  • Une vraie lutteuse : Dès qu’il s’agit d’aller au combat, Sistercharlie obtient très souvent le dernier mot. Sa tactique favorite ? Attendre et placer son accélération dans les 400 derniers mètres. A chacune de ses prestations, elle a su faire parler d’elle. Et pourquoi pas créer la surprise dans le Prix de Diane Longines ?
  • Un achat raisonné : Son père, Myboycharlie, fut un bon cheval en compétition. Malgré cela, lorsqu’elle est passée en vente, Sistercharlie n’a pas déchaîné les foules. Son actuel propriétaire, Jacques Cygler, a déboursé la somme de 12 000 euros pour l’acquérir. Au jour d’aujourd’hui, la pouliche a engrangé plus de 75 000 euros de gains.
  • Niveau de confiance : 4/5

 

 

Shutter Speed (John Gosden) 🇬🇧

Elle sera une des pouliches les moins connues au départ du Prix de Diane Longines. Shutter Speed va réaliser ses premiers pas en France, elle qui est invaincue en trois sorties en Angleterre. Entraîné par John Gosden, ce dernier a déjà eu l’occasion de gagner cette course, c’était en 2014. Ici, Shutter Speed se lance dans un défi de taille.

  • Avantage France : Si nos voisines Britanniques aiment faire le déplacement pour le Prix de Diane Longines, la réussite des « Ladies » est plus contrastée. Sur les 30 dernières éditions, elles ne se sont imposés qu’à 6 reprises.
  • 3 victoires en 3 courses : A l’image de Terrakova, Shutter Speed est invaincue. Mais comparée à certaines de ses adversaires Françaises, la pouliche possède une qualité primordiale : l’aptitude au terrain souple. Nous vous expliquons. Son père, Dansili, adorait courir sur des pistes rendues « difficiles » par les précipitations. Un peu comme un pilote de rallye, qui va préférer conduire sur la terre plutôt que sur la neige.
    Pour Shutter Speed, elle a hérité des mêmes aptitudes que son père. Lors de ses 3 courses en Angleterre, elle a remporté chacun de ses succès sur un terrain assez détrempé. Des facultés qui ne sont pas communes à tous les chevaux et qui pourraient faire la différence le jour J en cas de pluie.
  • Niveau de confiance : 4/5

Shutter Speed : Les images de sa dernière victoire en Angleterre

Ecrit par Loïc Saraud